top of page

Plume d'oie utilisée dès le VIIe siècle pour écrire le texte des manuscrits médiévaux.

Les copistes se servaient de la plume d'oie pour calligraphier en Caroline, Gothique, Cursive, ...
Ils la calaient parfois sur l'oreille ou bien encore soufflaient dessus pour enlever les impuretés du parchemin. La plume d'oie s'utilise tout spécialement avec de l'encre noire métallo-gallique et se taille avec un canivet.
Largeur de bec : 1mm

Plume d'oie pour calligraphier

9,50 €