Démarche artistique

21438FB1-8006-4FD1-9176-C0001BD4769C_edited.jpg

CalliPaintArt 'Têtes d'homme' 

2019

tete d'homme_edited.jpg

Inspiration pour un visage du

CalliPaintArt 'Têtes d'homme' 

Angers BM 808 folio 15v

B8B486CA-D5BD-4BCD-A196-82EF7638B85D_edited_edited.jpg

Mon tout premier style artistique s'est développé lorsque j'étais encore étudiante aux Beaux-arts. Je reproduisais et retravaillais des dessins faits d'après modèle vivant. La technique était le pastel sec, l'encre et le collage. C'était dans les années 90.

Puis, après des cours d'histoire de l'art médiéval et notamment d'enluminure, j'ai commencé à pratiquer cet art ainsi que la calligraphie. Associer techniquement, de manière originale et personnelle ces deux techniques, n'a pas été aisé. Soit il s'agissait de copier des pages de manuscrits, soit de calligraphier ou d'enluminer des pages séparées. Ce n'est qu'en 2019 que naissent mes CalliPaintArts. Je commence généralement par le dessin d'un motif (une enluminure, une sculpture, ...) puis sa mise en couleur à la gouache, aux pigments ou à l'aquarelle sur papier. Du fait de l'emplacement de cette peinture dans la page, je place ensuite le 'cartel', c'est à dire le titre de l'oeuvre-modèle : c'est ce qui est représenté ou bien 'l'étude de ...' ainsi que la référence complète du modèle reproduit ou étudié. Et enfin je place un nuancier pour indiquer au spectateur les principales couleurs que j'ai utilisées. C'est la recette de mes CalliPaintArts.

Aujourd'hui, après avoir créé plusieurs CalliPaintArts, je m'aperçois que si le processus de création comporte trop de phases préparatoires, je me bloque et n'avance plus. Il faut donc envisager un autre motif ou un autre process pour créer un tableau. Mes thèmes de prédilections sont des reproductions de détails d'enluminure qui me plaisent et qui sont représentatifs d'un style médiéval ou d'une technique particulière. Je peux les choisir en lisant mes Jeux de contraintes, qui sont une série de cartes destinées à palier la page blanche. Mes inspirations sont multiples à l'heure d'Instagram et de Pinterest. Les artistes et les oeuvres susceptibles d'influencer ma création ne demandent qu'à être visionnés. Il faudrait pouvoir trier les inspirations selon celles qui plaisent le plus à l'instant T de créativité et les classer selon un ordre tel que :

  1. Inspirations directes pour le tableau en cours de réalisation

  2. Inspirations générales pour mes tableaux

  3. Inspirations classées par thématiques

 

Ma quête actuelle est de trouver des sujets transposables en CalliPaintArt et d'améliorer mes compositions. Je me suis rendue compte qu'un seul motif était suffisant, deux sujets à représenter ne fonctionnent pas pour mon type de mise en page. C'est trop complexe. Il faut donc scinder en deux ou plusieurs tableaux lorsque j'ai des idées de compo de deux sujets ou plus.

Ce que je veux transmettre avec mon art c'est que l'enluminure, dont les motifs sont facilement reconnaissables, associée à la calligraphie, peut servir des compositions contemporaines et pas seulement médiévales. Mes CalliPaintArts s'observent comme une oeuvre avec un cartel inséré dans cette oeuvre. Le tableau est le lieu d'exposition comme l'est le musée. C'est une fenêtre visuelle sur une 'fenêtre' écrite. Ces quelques lignes calligraphiées qui forment le cartel, nous renseignent sur le modèle utilisé, comme sa datation et son titre. Objet de savoir, le manuscrit enluminé était aussi une source d'admiration lorsque les commanditaires, notamment royaux, prenaient le temps d'observer les peintures sur parchemin. Elles étaient réalisées pour eux et souvent par de très grands artistes. Le livre était donc aussi un 'lieu d'exposition' contenant de nombreuses enluminures-peintures à regarder. Oeuvres écrites cohabitaient avec oeuvres peintes au sein d'un même manuscrit. L'enluminure était des tableaux dans un livre manuscrit. Nous retrouvons avec mes tableaux cette notion d'oeuvre dans l'oeuvre avec le cartel calligraphié et intégré. Cette indication du modèle de référence est une invitation à rencontrer les oeuvres du passé. Travailler d'après un modèle : une enluminure, une sculpture, est une démarche qui s'inscrit dans la droite ligne des techniques d'apprentissage de l'époque médiévale. En effet, les apprentis dessinaient et composaient des oeuvres à partir de répertoires de formes, de dessins de sculptures et de peintures. Je reprends cette notion de répertoire de forme pou créer mes propres oeuvres.

CalliPaintArt 'Guirlande' 

Dessin réalisé en stage avec Jérémy Soheylian

2019

_duret_chactas_profil_2_pfh-5888_edited_

Modèle de guirlande du socle d'une sculpture

Jardin du musée des Beau-arts de Lyon